Un jour je saurai faire des jolis savons…

5f6df8f3_l Coucou tout le monde !!

Et oui, un jour, j’apprendrai à faire des jolis savons, mais en attendant… je fais des savons très très moches, enfin surtout le premier, que je vous présente ce soir !!!

photo

MAIS !! Après 4 semaines de cure et le PH testé (un peu peur de perdre ma peau quand même !!), je suis ravie de mon savon 😀 Il est tout doux et la mousse est parfaite, je peux donc partager ma recette en vous faisant néanmoins 2 recommandations :

  1. L’oxyde rouge : si vous n’avez pas peur d’avoir l’impression d’être en sang quand vous vous lavez … allez-y !! Et oui, ça coule rouge !!
  2. La fragrance Cerise Panacotta + la fragrance Tarte au citron meringuée : attention à l’accélération de la trace 😉

8cd634d5_o

Bon tout ceci, vous l’aurez compris, manque un peu de technique !! Bah oui, je suis une débutante, mais je suis quand même contente de pouvoir utiliser mon savon et de ne pas avoir à tout jeter à la poubelle, parce que quand même j’avais mis plein de bonnes choses dedans !! Bon, puisqu’on en parle, voilà la recette :

Les huiles : 150 g Coprah bio (30%) / 50 g Amande douce bio (10%) / 250 g Coco bio (50%) / 25 g Carthame bio (5%) / 25 g Ricin bio (5%) = 500 g

J’ai utilisé une lessive de soude à 33 % avec une réduction à 5% (soit 249,7 g).

Un surgraissage total à 10%, en ajoutant 2% d’Huile de Buriti et 3% de Beurre de Karité (dans lequel j’ai ajouté l’oxyde rouge).

Les fragrances ont été dosées à 2% (et elles ont bien tenu même après 4 semaines de cure).

J’ai utilisé le calculateur d’Aroma Zone.

Alors, j’avais des rêves de grandeur et de jolis marbrages, mais tout s’est gâté quand j’ai ajouté la fragrance !! J’ai quand même eu le temps de faire 2 couleurs séparées (un beau rouge et un beau jaune orangé avec le Buriti, mais il s’est transformé en marron caca !!

IMG_1347

Un petit conseil ? Vous voulez vous mettre à la « SAF » (Saponification à froid), commencez par bien lire la fiche technique sur le sujet sur Aroma Zone (ICI) et allez vous promener sur les blogs de mes copinettes (menu de gauche), vous verrez, elles font des merveilles !!

Vous voulez que je vous montre mes savons nounours bizarres ???

A bientôt !

IMG_2366

10 réflexions sur “Un jour je saurai faire des jolis savons…

      • J’ai hâte de voir tes prochaines créations 😀 Mais j’ai une petite question, peut-être bête ? C’est pas grave, je me lance ^^ je vois partout des histoires de températures … mais comment ça se passe avec la soude liquide ? Je dois la chauffer pour qu’elle soit entre 30-50°C avant de faire le mélange avec l’huile ?? Et idem pour mes huiles ? Je te remercie d’avance pour ta réponse 🙂

  1. Si tu fais toi même ta soude liquide (mélange avec de l’eau), tu vas avoir une réaction exothermique (une réaction chimique qui produit de la chaleur, beaucoup de chaleur !). Dans ce cas, tu devras faire en sorte que la température de ta soude et celle de tes huiles/beurres soit la même.
    En tant que débutante, j’ai préféré utiliser de la lessive de soude (mélange tout prêt), j’ai attendu que mes huiles refroidissent (j’ai dû les chauffer un peu car certaines étaient un peu figée) avant d’y ajouter la soude.
    N’hésite pas à regarder sur les différents blogs les recettes de savon avec de la lessive de soude, ça m’a aidé pour faire mon premier savon 😉
    Bonne soirée.

  2. Coucou !

    Il est tout de même chouette ton savon. Et l’idee des coeurs et super !

    Si tu veux que la trace arrive moins vite, mets moins d’huiles solides et de beurres ! Si mes calculs sont bon, tu as mit environ 80% d’hv coco et coprah qui sont solides. C’est énorme ! 30% suffisent à avoir un savon bien dur. Après, tu peux en mettre plus tout en sachant que ta trace arrivera plus que vite 🙂

    Aussi, l’hv de coco ou coprah à haute dose peuvent dessécher la peau si le savon n’est pas suffisamment surgraissé. Heureusement, ici ça a l’air d’aller !

    Voilà pour les conseils du jour. Mais il est vraiment top, ton savon, surtout pour un premier !

  3. Merci ma Lison ! Cela voudrait dire que ce n’est pas forcément (ou seulement) la fragrance qui a accéléré la trace, alors ?
    Je vais y penser pour le prochain en utilisant moins d’huiles solides !

  4. Ah les aléa des premiers savons à froid …j’en connais quelque chose :p
    Le plus important est qu’il a l’air très doux et la mousse est dense. De plus ( et c’est ce que je me suis dit après mon premier ratage ) : on apprend de ses erreurs et le prochain sera le bon 🙂 Merci d’avoir partager ton expérience

    • Bon, je n’ai pas encore renouvelé l’expérience 😉 Mais il faut dire qu’il y a tellement de recettes à faire autres que du savon que je n’ai pas encore eu le temps de m’y remettre !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s