Coups de cœur Musique : Francis Cabrel

Mon coup de cœur musique de la semaine, c’est Francis Cabrel ! En fait, c’est un coup de cœur vieux de 40 ans ! Comme le nombre d’années de carrière qu’il fête cette semaine en proposant tous ses albums sur les plateformes musicales.

L’occasion pour moi de réécouter ses chansons qui ont bercé ma jeunesse (que dis-je mon enfance même).

L’occasion de vous faire découvrir (ou redécouvrir) certains morceaux choisis, textes qui n’ont pas besoin de musique pour être magnifiques :

Elle dort

Elle danse sur des parquets immenses
Aussi luisants qu’un lac
Confuse dans les vents qui s’amusent
A sa robe qui claque
Ondulant comme une flamme
Ballerine
Elle balance sans effort
Elle rentrera par le grand escalier
Qu’elle adore
Elle court
Par les ruelles autour
Dans les rires et les flaques
Légère
Par dessus les barrière
Et les grilles des parcs
Ondulant comme une flamme
Elle s’envole au bras d’un conquistador
Sur la chaise mobile
Où lourdement pèse son corps
Elle dort

Je te suivrai

Même quand tu auras fermé ta centaine de portes
Même quand tu auras pleuré pour les enfants d’un autre
Même quand tu auras éteint ce qui brûlait le mieux
Même si tu pars plus loin que ne portent mes yeux
Où tu iras je te suivrai
Je te suivrai…

Le monde est sourd

Chercheur contre nature
Truqueur, sur l’honneur qui jure
Faut pas que ça vous inquiète
J’ai bien connu l’animal mort dans votre assiette
Sale temps sur la planète
Oh le drôle, le drôle de temps
Porter secours c’est défendu
Le monde autour est sourd, bien entendu

Un samedi soir sur la terre

Ils se parlent, ils se frôlent, ils savent bien
Qu’il va falloir qu’ils sortent
Ils sont obligés de se toucher
Tellement la musique est forte
Après, c’est juste une aventure
Qui commence sur le siège arrière d’une voiture
Il voit les ombres bleues
Que le désir dessine
À son front de figurine
Pas la peine que je précise
D’où ils viennent et ce qu’ils se disent
C’est une histoire d’enfant
Une histoire ordinaire
On est tout simplement, simplement
Un samedi soir sur la terre

La fille qui m’accompagne

Au fond de son jeu de miroirs
Elle a emprisonné mon image
Et même quand je suis loin le soir
Elle pose ses mains sur mon visage
J’ai brûlé tous mes vieux souvenirs
Depuis qu’elle a mon cœur en point de mire
Et je garde mes nouvelles images
Pour la fille avec qui je voyage

Et s’il fallait n’en choisir qu’une :

Un mot… au hasard : "Sportive"

Régulièrement, je vais me prêter au jeu que j’appellerais « Un mot… au hasard ». La règle : ouvrir un livre, un magazine et pointer du doigt un mot, au hasard et vous commenter ce mot…

Ce soir, le mot (non) choisi est : SPORTIVE ! Et là, je dis : ha ha ha !

IMG_4074

Sportive, moi ? Par période ! Et entre chaque période non sportive, pendant lesquelles tous les bénéfices forme/santé fondent aussi rapidement que la neige en été, je me demande à quoi bon !?

À quoi bon s’investir pour des résultats si injustement éphémères ? Je n’y vois ici qu’une raison de culpabiliser.

Oui le sport c’est bon pour la santé, ça destresse, ça sociabilise, mais le sport, ça peut faire mal aussi, ça rend dépendant et cette dépendance me met mal à l’aise.

Se sentir obligé, se pousser sans cesse, se faire violence pour courir, qu’il tombe des cordes ou que la chaleur nous terrasse… Est-ce que cela n’irait pas à l’encontre du bien-être ?

Compter me déplaît également : ses pas, les kilomètres parcourus, sa fréquence cardiaque, les performances, les calories consumées,…

Alors, je cherche peut-être un alibi pour me la couler douce sans souffrir et sans contraintes, mais je vais me contenter de marcher en pleine conscience et en forêt, cela suffira, je l’espère, à mon bonheur !

IMG_4077.JPG

Garder l'été encore un peu…

J-5 avant l’automne… Pour profiter des derniers jours d’été, voici un petit compte à rebours pour ne pas l’oublier trop vite et lui dire au revoir sereinement !

 

J-5 : Mangez des tomates !

La saison s’achève doucement pour les tomates, en octobre il sera trop tard (sauf si vous avez mis en conserve toutes les saveurs de ce beau fruit-légume pour vous régaler de coulis ou de sauce parfumée en hiver).

tomato-2522368_960_720

Vous aurez bénéficié de ses bienfaits tout au long de la belle saison et vous terminez ainsi l’été plein d’énergie et avec de jolies couleurs dues à ses pigments (notamment le bêta-carotène). Pour prolonger votre bronzage, ne vous privez pas.

 

J-4 : Mettez vos photos en valeur !

Aujourd’hui reléguées non plus au fin fond d’un tiroir, mais perdues dans un smartphone ou un ordinateur, vos photos de vacances n’ont plus le charme d’antan.

Réalisez quelques tirages papier ou un livre photos souvenir, pour faire un cadeau ou pour vous-même.

people-2574337_960_720

Au minimum, classez-les dans votre ordinateur, crééz des dossiers et faites des sauvegardes.

N’oubliez pas votre photo de vacances préférée en fond d’écran.

 

J-3 : Ecoutez votre tube de l’été favori !

Il ne s’agit pas forcément d’un tube de l’été, mais d’une chanson ou d’un album écouté un été, cette année ou une autre plus ancienne.

La musique est capable de déclencher des souvenirs profonds et lointains qui vous feront du bien.

J’ai un album en tête que j’ai dû écouter en boucle un été, je ne parviens pas à me rappeler l’année. Il s’agit de « Caché derrière » de Laurent Voulzy (vous voyez tout le monde n’écoute pas Despacito :-)).

 

J-2 : Ne jetez pas vos crèmes solaires !

sunblock-1461397_960_720

Leur parfum vous ramèneront instantanément sur la plage ! Dans une démarche écologique, utilisez jusqu’au bout crème solaire, après-soleil, parfums d’été, ils continueront à hydrater et nourrir votre peau, malmenée par l’été.

A vous l’huile de coco, le monoï, les fleurs de frangipanier !

Laissez dormir encore un peu votre parfum d’hiver dans votre salle de bain…

 

J-1 : Vernissez vos pieds aux couleurs de l’été !

Et portez encore un peu vos tongs !

feet-7861_960_720

Testez les vernis à l’eau (beaucoup moins nocifs pour vous et l’environnement) ou fabriquez-le vous même (oui, c’est possible avec Aroma-Zone ICI).

Pensez à libérer vos pieds, ils souffriront bien assez tôt d’une longue saison dans des bottes !

 

Jour J : C’est l’automne !

Chaque saison vaut la peine d’être vécue et apporte son lot de bien-être et de bonheur. Un bel automne se prépare en été et j’imagine déjà plein de belles choses à vous partager dans les mois qui viennent.

aaron-burden-38411

Photo by Aaron Burden on Unsplash

Le bien-être par la création ?

Ce soir je teste une application de dessin sur iPad…

Deux commentaires pour l’instant : premièrement je suis une quiche pour dessiner des personnages 😂, deuxièmement j’aime faire des taches type aquarelle !!

Même si ça ne remplace pas un vrai pinceau, ça peut détendre ! Je vous laisse découvrir mes œuvres 😉

L’appli s’appelle « Sketches ».

IMG_0148IMG_0149

Mettez du sel dans votre vie !

salt-2219203_960_720

Si la consommation de sel dans nos assiettes est si décriée de nos jours, c’est surtout à cause de sa surconsommation, due principalement au sel contenu dans les préparations industrielles. Cette surconsommation peut entraîner de graves problèmes de santé, comme l’hypertension.

Néanmoins, le sel, en quantité raisonnable, est indispensable au bon fonctionnement de notre organisme. L’OMS indique que la quantité de sel absorbé par jour doit être inférieure à 5g (une cuillère à café rase !).

Alors, on cuisine le plus possible (sans vider la salière 🙂 ), on redécouvre le goût brut des aliments et on garde le(s) sel(s) pour le bien-être…

Relaxant, anti-stress, détoxifiant, exfoliant, le sel s’utilise de multiples façons en cosmétique et bien-être.

bowl-1884168_960_720

Mes préférés sont le le sel d’Epsom, le sel de l’Himalaya et le gros sel de Guérande !

Le sel rose de l’Himalaya a la particularité d’être non iodé. Il s’utilise également en cuisine.

Pour un effet détoxifiant, versez une bonne dose de sel dans votre bain et laissez les minéraux et les oligo-éléments purifier votre corps.

sea-2597931_960_720

Le sel d’Epsom, grâce à sa teneur en sulfate de magnésium, facilite l’endormissement. Couchez vous immédiatement après votre bain. Il est également laxatif et peut accompagner une mono-diète pour détoxifier votre organisme.

 

Un bain de pieds aidera à soulager vos douleurs après une journée de marche.

Pour un gommage tout naturel, utilisez du sel sous la douche, idéal pour assouplir la peau et effacer les callosités tout en douceur.

salt-2349701_960_720

N’hésitez pas à ajouter des huiles essentielles, des plantes, des poudres pour créer des synergies et potentialiser l’effet du sel.

En institut, flottez dans un caisson en totale isolation sensorielle. L’eau saturée en sel d’Epsom donne une sensation d’apesanteur en réduisant la gravité de 80%. Détente absolue (pas encore testé, mais j’aimerai beaucoup).

Plein de recettes vous sont proposées sur le site d’Aroma-Zone ICI et ICI.

Et également toutes mes recettes à base de sel sur le blog Cosmétique Aromatique.

 

Tout ceci ne manque pas de sel, n’est-ce pas ?! 🙂

 

 

 

 

 

 

 

Livre : "Un jour 1 Page"

IMG_4269

Aujourd’hui, je vous présente un petit livre interactif comme je les aime 🙂

Ecrit par Adam J. Kurtz et édité pour la première fois aux Etats-Unis en 2014, il vous est présenté ici dans sa version française.

Ce que vous en ferez ne dépend que de vous. Le principe : une page par jour et il y en a … bah je ne sais pas, le livre n’est pas numéroté, ah, ah, ah !!

Entre actions, dessins, pensées, voici quelques exemples :

« Enfilez un vêtement à l’envers et racontez-moi comment ça s’est passé »

« Dessinez une épingle au centre de la page. Maintenant, dessinez une meule de foin. Essayez de ne pas y perdre l’épingle ! »

« Hé, vous vous sentez bien ? »

J’ai décidé de faire une page au hasard de temps en temps (pas forcément tous les jours)…

Ma première page !

IMG_4270

Si vous voulez découvrir l’univers d’Adam J. Kurtz, c’est ICI !

A bientôt.

 

Nouvelle : "Tu écouteras la pluie"

woman-1207674_960_720

« Quand le bruit de la pluie éveilla sa conscience, elle n’osa pas déranger son inconscience, tout affairée à échafauder des plans pour pimenter sa vie. Nager à contre-courant et aller braver la créature au fond des eaux ? Oser le saut dans le vide et se briser les ailes contre la roche bleue ? Entrer dans la grotte aux souvenirs et se perdre à tout jamais ? L’inconscience débordait d’idées plus géniales les unes que les autres !

Enfant, elle aurait sauté à pieds joints dans les flaques brûlantes du volcan en demi-sommeil, couru à perdre haleine à flanc de montagne et déployé ses ailes sous les arcs éblouissants de l’orage. Mais les jours passaient et la vie se complaisait ainsi emprisonnée par la raison.

Enfin, l’inconscience, noyée de pluie, parti tourmenter d’autres âmes.

L’effort pour sortir du sommeil fut considérable, mais le bruit au dessus de sa tête s’intensifia et elle ouvrit les yeux !

Elle ne vit pas immédiatement la petite goutte violette au milieu du déluge. Elle se contenta d’admirer le spectacle, comme si son rêve n’était pas terminé.  Et c’est à ce moment qu’elle entendit la voix… »

drop-of-water-571956_960_720

Si ça vous plaît, je continue… et si ça ne vous plait pas, je continuerais sans doute quand même 🙂

EDIT du 17 août : la suite !!!

Ce qu’elle avait sous les yeux dépassait tout ce qu’elle aurait pu imaginer. Une multitude de gouttes d’eau suspendues comme attachées à un fil invisible, au-dessus d’elle, comme un ciel de lit, immobile et mouvant à la fois.

Le temps s’était arrêté et elle n’osait bouger de crainte de briser ce toit fragile et extraordinaire.

Une image s’échappa de la grotte aux souvenirs, son regard perdu derrière la fenêtre d’un grenier, du gris, du noir, un rideau de pluie, des gouttes qui s’écrasent violemment sur le carreau sans même le temps de s’attarder, de briller avant de s’évanouir et de mourir dans les rues.

rhendi-rukmana-193672

(Photo by Rhendi Rukmana on Unsplash)

Se concentrer, chasser ce souvenir, retrouver le présent… toujours.

Et soudain, ce fut l’effondrement ! Une cascade glacée, des gouttes puissantes, un déferlement, un déchaînement sans fin qui la fit se recroqueviller en tremblant.

Et la voix encore qui dit « je t’avais pourtant prévenue » !

Mais qu’avait-elle dit avant ? Eblouie par la féerie de l’eau, elle n’y avait pas prêté attention.

Le silence, revenu, le calme repris sa place, elle osa un coup d’œil sur son univers qu’elle sentait dévasté.

Mais rien n’avait changé, sauf une minuscule petite goutte violette, rescapée de l’évaporation inattendue, suspendue devant ses yeux… et à l’intérieur la plus petite et magique créature qu’elle ait jamais vue.

girl-2059062_960_720

« Tu devras couper le fil », dit-elle !

« Pardon ? »

« Oui, couper le fil pour que je puisse me libérer » !

Si évident que cela puisse paraître, son esprit ne parvenait pas à rassembler les pièces nécessaires à la compréhension de ce qui se passait devant ses yeux.

Mais la petite s’impatientait : « Je ne peux pas tout te dire tout de même ! ».

Elle fronça les yeux au-dessus de la minuscule goutte pour tenter de distinguer ce fil imperceptible. Enfin, elle le vit, comme un fin cheveu d’or ou la soie d’une toile d’araignée.

Elle passa un doigt au-dessus de la goutte et de nouveau le vacarme qui lui fit fermer les yeux encore…

Coups de cœur Musique : "On the road"

Pour terminer cette journée en douceur, voici mon coup de cœur musical du jour : « On the Road » d’Hugo Barriol.

« I’m sitting on the rock, watching the sky.

This one is clear, the moon isn’t here.

Sunset is gone, there is no light, but I’ve some.

On the road, here we go.

Fast or slow, we’ll be happy on the road… »

Hugo Barriol est un chanteur du métro et son premier EP vous offre 5 titres magnifiques.

Vous pouvez le suivre ICI sur Facebook !

Livre : "J'arrête de surconsommer !"

Je suis en train de me plonger dans ce livre… Je vous en parlerai davantage dès que j’aurais un peu avancé… mais le chemin est long !

IMG_4208

 

Tapis qui pique !

Hello,

Aujourd’hui je vous parle d’acupression à travers l’utilisation d’un joli tapis rouge avec des fleurs qui piquent 🙂

tapis

Le tapis d’acupression s’inspire de deux techniques ancestrales de la Médecine Traditionnelle Chinoise : l’acupression et l’acuponcture. Son principe est de rééquilibrer l’organisme en stimulant manuellement des points d’énergie.

Comme le feraient les doigts ou les aiguilles, les picots du tapis vont venir stimuler les points du corps. Les tapis sont principalement conçus pour le dos, mais vous en trouverez également pour les jambes.

Le mien vient de chez Nature et Découvertes (et m’a été offert par ma soeurette pour mon anniversaire). Il est rouge avec de fleurs blanches et se range dans une jolie housse très pratique.

tapis2

Quels sont les bienfaits ?

Anti-stress, relaxant (une fois qu’on a fait abstraction des aiguilles qui transpercent le dos :-)), il vous aide à lutter contre la fatigue et augmente votre énergie en détendant vos muscles, en libérant les tensions.

Il soulage le mal de dos, les maux de tête, augmente la flexibilité des articulations et élimine les inflammations.

Pas aussi précis que l’acuponcture ou que l’acupression manuelle, il permet quand même de stimuler plusieurs points au niveau du dos.

En pratique !

Vous vous installez simplement sur votre tapis pendant 10 à 15 minutes. Je vous recommande l’utilisation d’un tee-shirt si vous avez la peau sensible, même si la sensation de piqûre disparaît assez rapidement.

 

Pour en savoir plus sur ces deux branches de la Médecine Traditionnelle Chinoise, je suis en train de surfer sur ce site assez complet : ICI !

Bonne fin de journée, je file sur mon tapis 🙂

 

 

 

 

 

Apprivoisez la lumière !

Lumière

Bonjour à vous,

Avez-vous déjà assisté à un lever de soleil ? Sans doute… C’est un spectacle assez fascinant pour peu que l’on prenne le temps de le regarder !

Avant le lever du soleil, il y a l’aube, c’est un bien joli mot qui illumine le ciel un peu avant l’apparition du soleil. Et pour rester dans les mots magiques, voici l’aurore, le passage de l’aube au soleil.

Lever de soleil

Le soleil accompagne le jour dont la lumière est essentielle à notre équilibre. Elle permet de régler notre horloge biologique et de réguler nos cycles intérieurs et nos hormones.

C’est un exercice parfois difficile à faire, mais il faut saisir toutes les opportunités de s’exposer à la lumière, même avec une faible luminosité si le soleil n’est pas à son zénith. Ouvrez vos fenêtres le matin et prenez 3 mn (oui, allez vous pouvez !) pour admirer ce lever de soleil, déjeunez à l’extérieur ou bien marchez quelques minutes après le déjeuner, détendez-vous 3 mn (oui, encore :-)) dans un parc avant de rentrer chez vous le soir.

C’est d’autant plus nécessaire lorsque les jours sont courts et qu’il fait nuit à notre départ et nuit à notre retour !

Et profitez du soleil et de ces bienfaits (tout en restant raisonnable évidemment). Prenez votre dose de vitamine D quotidienne. Faites comme les chats (au passage, je vous présente mes deux bonheurs Elvis & Lily) : prenez des bains de soleil et laissez votre peau fabriquer la précieuse vitamine D. C’est la raison pour laquelle les chats se lèchent au soleil, pour récupérer la vitamine qui se retrouve ensuite dans le sébum de leurs poils. Enfin, n’allez pas jusqu’à vous lécher quand même (enfin, vous faites comme vous voulez :-)).

ElvisLily

L’hiver, vous pouvez utiliser une lampe de luminothérapie si vous la supportez. Pour ma part, cela me donne des migraines. Elle vous protégera de la « dépression saisonnière » qui donne des symptômes comme fatigue chronique, humeur dépressive, sommeil perturbé, crises de boulimie,… 15/20 minutes par jour suffisent pour réduire les symptômes (si vous pensez souffrir de dépression saisonnière, parlez-en à votre médecin au préalable).

timeless-2099154_960_720

Vous pouvez également opter pour un simulateur d’aube en hiver. Il sert plutôt de réveil matin et ne remplace un vrai lever de soleil, mais il peut permettre de réguler vos cycles de sommeil et de réduire l’insomnie. Vous avez l’avantage de vous réveiller en douceur… (moi, c’est mon chéri qui me réveille en douceur, ça fait aussi partie des gros bonheurs de la vie).

Demain, c’est le 15 août, la plupart d’entre vous profiteront de ce jour férié en plein milieu des vacances… Généralement il fait beau, alors … apprivoisez la lumière !

A bientôt.

Ce site est pour VOUS…

Oui VOUS ! Vous qui courez toute la journée, vous qui vous battez chaque jour contre ce grand méchant stress, vous qui voudriez vous poser de temps en temps, vous qui ne savez pas par où commencer, vous qui avez souvent voulu tout laisser tomber…

Je vous promets des petites capsules de bien-être, du bonheur en doses homéopathiques ou de la taille de l’univers, quelques touches de beauté, de l’humour et du respect pour la terre et pour les êtres qui la peuplent.

Cosmétique Aromatique a un petit frère maintenant, qui j’espère deviendra grand !

Je vous attends …

heart-1503998_960_720